ACHETER UN CHIEN... OU ? COMMENT ?

N'achetez pas un chien sur un simple coup de cœur. Ce n'est pas un bien de consommation comme un autre. C'est une vie, une intelligence, un être vivant que vous vous apprêtez à accueillir et avec qui vous allez partager 10 ou 15 ans de votre vie et qui vous apportera beaucoup de bonheur.  

L'intérêt du public pour les animaux de race pure s'est considérablement accru ces dernières années. Si cette évolution a largement favorisé,  la diffusion et le maintien des races, elle a également cautionné l'apparition de réseaux de distribution strictement commerciaux et souvent peu scrupuleux.

En effet, ces "marchands" traitent les animaux comme une marchandise ordinaire et ne se privent pas pour appliquer à l'achat d'un animal des méthodes purement commerciales, ni pour jouer sur le facteur émotionnel: lorsque l'acheteur potentiel se retrouve avec, dans les bras, une petite boule de poils émouvante à souhait, déjà pleine de tendresse et de dévouement, toutes les conditions sont réunies pour occulter une éventuelle escroquerie...

On ne répétera jamais assez, un chien ne s'acquiert pas comme un autre bien de consommation. On n'achète pas un chiot sur un coup de cœur, sous peine de s'exposer à bien des déconvenues, la pire étant de constater que l'animal auquel on s'est déjà attaché est malade, et de le voir mourir dans les jours ou les semaines qui suivent... Lorsque que l'on connaît les méthodes d'approvisionnement de certains marchands, revendeurs ou animaleries et les conditions de "stockage" de la marchandise animale, on comprend avec quelle facilité microbes, virus et affections de toutes sortes se répandent parmi les portées.

    ACHETER UN CHIEN CHEZ UN ELEVEUR

 Il faut donc se méfier des grosses concentrations d'animaux (foires, marchés, animaleries...) où des chiots sains peuvent être contaminés par d'autres.

Méfiez vous également des chiots trop tôt sevrés ou trop jeunes pour qu'un vaccin soit efficace...

Veillez à ce que la race, l'âge et la description figurent sur le carnet de vaccination, ainsi que le cachet et la signature du vétérinaire. Le nombre de tricheries concernant la race, l'âge et les vaccins reçus par les chiots est incalculable! Soyez vigilants et demander conseil à un vétérinaire ou à un spécialiste de la race avant d'acheter.

Imaginez l'économie financière et sentimentale que vous auriez réalisé en vous adressant à un éleveur sérieux...

Un élevage sérieux est le fruit de longues années d'expérience, de sélection et d'observations ou rien ne peut être laissé au hasard... Un éleveur passionné élève ses chiots avec amour et compétence.

  ACHETER UN CHIEN... DE RACE

Lorsqu'on paie le prix d'un chien de race, on est en droit d'avoir en plus d'un animal en bonne santé, un chien qui correspond à ce que l'on désirait!

Combien de personnes ont acheté un caniche Toy (-de 28 cm) l'on regardé grandir et se sont retrouvées avec un Grand caniche (+de 45 cm), un Yorkshire nain, mini ou standard alors que ces appellations n'existent pas, un Husky comme chien de compagnie alors qu'ils habitaient dans un petit studio au sommet d'un immeuble de 10 étages et qu'ils étaient absents de 8 heures du matin à 18 heures... Les victimes des ces escroqueries sont le plus souvent sans recours et frustrées d'avoir été abusées... mais attachées à leur chien, quel qu'il soit, elles refuseront de s'en séparer et ne poursuivront en général pas le vendeur.

On voit de plus en plus d'annonces "toutes races" envahir les journaux...La plupart de ces commerçants ne sont pas eux-mêmes producteurs: ils achètent des chiots et les revendent, et vivent de ce commerce. Ainsi, même si certains élèvent eux-mêmes leurs portées, la motivation principale et à coup sûr la productivité et la rentabilité. Adieu donc les nobles buts de sélection et d'amélioration des races au profit de l'amélioration du portefeuille...

  CHIEN DE RACE... L.O.F....ORIGINES

Pourquoi acheter un chien de race inscrit au Livre des Origines Françaises ou chien venant de l'étranger avec certificat d'origine? C'est la certitude de l'appartenance à la race de votre chiot. Comment prouver que votre chiot est de race pure si aucun papier ne vous attestent que ces parents, grands parents... étaient eux même de race pure. Ne vous laissez pas tromper pas des vendeurs (particuliers, éleveurs ou revendeurs) qui vous proposent des chiots sans origines ou avec des certificats fantaisistes. Tout papier certifiant les origines de votre chiot doit porter l'estampille de la F.C.I. ( Fédération Cynologique Internationale ). L'attestation de vente, le carnet de santé et la carte de tatouage ne sont en aucun cas la preuve que votre chien est de pure race.

Une expression souvent employée sans en connaître véritablement sa signification….

L.O.F. = Livre des Origines Française = un arbre généalogique complet sur trois générations (parents / grands parents/ arrière grands parents) assurant de ses ascendants. Un chiot ne naît jamais avec un pedigree ! Il naît avec une « inscription provisoire au L.O.F. »

Non conforme implique que le chien n’est nullement dans le standard et ne correspond donc pas du tout à la race (taille inférieure ou supérieure/ problème de dentition /monorchydie / cryptorchydie etc. ….) Des parents non confirmés (donc hors standard) ne peuvent prétendre avoir des chiots L.O.F. lorsque vous achetez un chiot demander donc le numéro°d’inscription de la portée auprès de la S.C.C. , ce N° commence toujours par l’année de naissance du chiot. Vous pouvez donc appeler cette dernière qui pourra ainsi vous confirmer l’inscription des chiots au L.O.F. ou non. Tous les chiots ont un nom qui commence obligatoirement par la même lettre « D 2009 » pour cette année en suivant l’ordre alphabétique sont exclu le K / Q/ W / X / Y / Z pour la France à l’étranger cela se passe autrement.

Les vaccins ne sont nullement obligatoires mais recommandés cela prouve le sérieux de l’éleveur / les chiots sont soit « pucés » (porteur d’un transpondeur) soit tatoués.

Un chiot sans origines donc sans L.O.F. ne vaut pas plus que le prix de son vaccin et de son tatouage  au grand maximum 200 EUROS les animaleries revendent 3 à 4 fois le prix d’achat auprès de particulier ou de « maquignon » se prétendant « éleveur » c’est donc une aberration d’acheter un chiot sans origine 1000 à 1200€  car vous remplissez les poches du vendeur … (aucun frais bénéfice total pour lui et son magasin)

Nous insistons sur le fait qu’un chiot ou un chaton doivent obligatoirement être indentifiable lors de son achat ou de cession (même gratuite) donc tatoués ou puçés même si on vous le donne car sinon vous êtes punissable par la loi

Le L.O.F existe mais le LOFT ….. NON ! c’est un lieu d’habitation donc ce qui implique que cela n’a rien a voir avec le chien    

JE NE VEUX PAS D'UN CHIEN D'EXPO...

Même s'il n'entre pas dans vos intentions de fréquenter les expositions et de faire de votre chien un champion de beauté, il est préférable de vous adresser à un éleveur (le plus souvent amateur) et spécialiste de la race qui vous intéresse. En effet, ces éleveurs fréquentent les expositions de beauté et, selon les races, les terrains de dressage, les rings de travail, ou sont utilisateurs pour la chasse, le pistage... Ils œuvrent donc pour l'amélioration de l'esthétique et du caractère de leurs productions.

Or, la plupart des défauts rédhibitoires en exposition ou en travail, vont de pair avec une malformation physique qui peut aller jusqu'à handicaper l'animal. Ainsi, nombre de critères sélectifs en exposition et en travail servent non seulement à améliorer les races, mais également à préserver l'intégrité physique et psychologique de l'animal.

  POURQUOI LES EXPOSITIONS CANINES?

Les expositions canines rassemblent des amateurs qui espèrent une récompense pour la beauté de leur chien ou savoir simplement  "ce qu'il vaut" sur le plan de la race, et des éleveurs, dont les expositions consacrent la production.

Les chiens sont jugés en fonction du standard de la race, c'est-à-dire la description du spécimen idéal, rédigé par le pays d'origine de la race et officialisé par la Fédération Cynologique Internationale (F.C.I.).

Les résultats d'exposition doivent permettre aux éleveurs d'orienter la sélection de leurs reproducteurs afin de maintenir les caractéristiques de la race et d'améliorer leur cheptel.

En effet, si par exemple, dans le cas d'une race à poil dur, on tolère un adoucissement du poil, on perd progressivement un des critères de la race. 

Si ces manquements à la race se multiplient, la race s'altère et risque même, à long terme, de disparaître.

Ainsi, avant d'être une course au trophée, l'exposition canine se doit d'être un facteur de sauvegarde et d'amélioration des races.